Wiki Dead by Daylight

FRDbD 770 PhotoSensWarning
Quotes left Nous enquêtons sur un problème dans le jeu qui provoque de rares lumières stroboscopiques/clignotantes, et nous nous efforçons de le résoudre dès que possible. En attendant, nous désactivons Le FarceurIconHelpLoading tricksterIconHelpLoading tricksterIconHelpLoading trickster.
Nous recommandons aux joueurs qui souffrent d'épilepsie ou qui ont déjà eu des crises d'épilepsie de consulter leur médecin avant de jouer.
Nous demandons à tous ceux qui rencontrent ces problèmes de contacter notre équipe d'assistance aux joueurs pour nous aider à les résoudre.
Quotes right
~ Les Développeurs

EN SAVOIR PLUS

Wiki Dead by Daylight
Advertisement
Tome4 Conviction Banner
IconHelp archivesLog
IconHelp archivesCollection
Quotes left Les humains sont capables d'accomplir des exploits extraordinaires grâce à leur capacité unique à comprendre, à éprouver de l'empathie et à rêver. Sans ces qualités, sans empathie, sans sentiment, sans notre humanité, nous sommes comme n'importe quelle autre espèce animale qui se bat pour son territoire, ses ressources et sa survie. Mais contrairement à toutes les autres espèces, les humains ont une grande imagination pour la mort, la cruauté et les massacres. Et une capacité encore plus grande à jouir de leur caractère destructeur. C'est dans les moments les plus difficiles que nous devons nous accrocher à notre humanité avec une conviction inébranlable, sous peine de devenir ce que nous détestons... et de plonger dans un enfer personnel d'une nuit infinie. Quotes right
~ L'Observateur, Narration de la bande-annonce du Tome 4 - Conviction

Tome 4 - Conviction est le quatrième TomeIconHelp archivesCollectionIconHelp archivesCollectionIconHelp archivesCollection sorti dans Dead by DaylightIconHelp DBDlogoIconHelp DBDlogoIconHelp DBDlogo et s'est ouvert le 29 juillet 2020. Il a été accompagné par la Faille 4

Aperçu[]

IconTome tome4

Le Tome a ajouté de nouvelles Histoires pour les Personnages suivants:

Personnage Entrée d'Histoire
La HarpieIconHelpLoading hagIconHelpLoading hagIconHelpLoading hag Coup de Chance
Souvenirs: Lisa Sherwood
Ace ViscontiSurvivorAceSurvivorAceSurvivorAce Le Tour pour le Tout
Souvenirs: Ace Visconti
Meg ThomasSurvivorMegSurvivorMegSurvivorMeg Mordre la Poussière
Souvenirs: Meg Thomas
Le SpectreIconHelpLoading wraithIconHelpLoading wraithIconHelpLoading wraith L'Algèbre de la Nuit Infinie
Souvenirs: Philip Ojomo
L'ObservateurIconHelp archivesGeneralIconHelp archivesGeneralIconHelp archivesGeneral De l'Autre Côté du Miroir
Journaux: 984, 985, 986, 987, 5736

Souvenirs et Journaux[]

Lisa Sherwood: Coup de Chance[]

Souvenir 1702[]

Ne joue pas avec des forces que tu ne comprends pas. La grand-mère de Lisa la gronde pour avoir griffonné un symbole pour lui porter chance sur son manuel. Lisa s’excuse d’avoir fouiné dans ses affaires. Elle veut juste en savoir plus sur la vieille ville et les histoires de sorcières et de cannibales brûlés vivants ou pourchassés. Elle a entendu sa mère dire que sa grand-mère avait trouvé plusieurs livres écrits dans une langue inconnue et couverts de symboles étranges. Sa grand-mère l’avertit de ne pas approcher de ses livres. Tu peux attirer de grands malheurs, sur toi comme sur d’autres. Lisa a envie de rire mais se retient. Elle plaisantait et ne croit pas réellement à toutes ces superstitions. Les sorcières et les cannibales n’existent pas, mamie. J’espérais seulement avoir un peu de chance pour mon examen d’algèbre. Pas de mal, pas de faute. Sa grand-mère lui dit que le symbole qu’elle a dessiné était celui qu’elle avait utilisé, il y a fort longtemps, pour transformer un cannibale en arbre des marais tordu et noueux, recouvert d’une boue noire putride. C’est tellement ridicule que Lisa veut éclater de rire mais elle se contient tandis qu’elle écoute son histoire de cannibales et d’enfants disparus. Quand sa grand-mère termine son histoire, Lisa la prend dans ses bras et embrasse son front ridé. Ne t’en fais pas, mamie... Je ne vais pas me transformer en arbre des marais, ni me faire enlever par une bande de cannibales.

Souvenir 1703[]

Lisa ignore si ce sont les symboles sur son livre ou une sorte d’effet placebo… mais ses notes en mathématiques s’améliorent. Pas autant que ce qu’elle voudrait, mais quand même… Elle décroche la moyenne, ce qui est déjà une amélioration. Son amie Pam lui dit que ce ne sont que des foutaises. Ça n’existe pas les symboles porte-bonheur capables d’améliorer les notes. Ce n’est que de la poudre aux yeux. Une ancienne superstition sans fondement. Plaisantant, Pam dit qu’elle veut aussi de meilleures notes. Elle saisit le manuel de Lisa et copie plusieurs fois le symbole sur son agenda. Lisa ressent quelque chose qui la tiraille au fond d’elle. Inquiète, elle observe les symboles. Tu ne devrais pas faire ça. Elle reprend son manuel à Pam. Tu ne devrais pas jouer avec des forces que tu ne comprends pas. Pam rigole. C’est quoi ton problème, Lisa ? Si ces trucs peuvent t’aider à t’améliorer en maths, ils peuvent aussi m’aider en anglais. Je ne vois pas le problème.

Souvenir 1704[]

Pam la supplie... Un autre symbole ou un charme ! C’est pour un examen pour lequel elle n’est pas prête, avec un professeur qu’elle méprise. Un professeur accro aux médocs qu’elle tourne au ridicule pour son surpoids. Lisa refuse d’envisager cette idée et lui dit qu’elle n’est pas autorisée à consulter le livre secret de sa grand-mère, encore moins à en partager le contenu avec des étrangers. Pam hausse les épaules et commence à griffonner un symbole sur son bras à l’aide d’un cure-dent. Elle demande à Lisa si elle sait ce qui est arrivé à la femme près de l’école. Lisa secoue la tête. Pam rigole en se faisant saigner à l’aide du cure-dent. La pauvre sotte a traversé la rue en lisant et paf ! Écrasée par un camion ! Viens ! Elle jette le cure-dent par terre, saisit Lisa par le poignet et la mène sur une route à quelques pâtés de maisons de l’école. Lisa se couvre le nez... Elle peut sentir l’odeur de liquides humains fermentant dans les fissures de la chaussée. Pam lui montre les taches de sang et les mèches de cheveux sur la route et rigole aux dépens de la fille décédée. En colère, Lisa attrape son poignet. Tu ne devrais pas te moquer des morts. Pam se libère de sa prise. Arrête d’être aussi bizarre, Lisa. Ce n’est pas comme si elle était dans le coin pour se vexer… en plus… tes symboles me protègent. Inquiète, Lisa regarde le bras de Pam et espère que l’esprit de la fille morte ne s’est effectivement pas vexé. Sa grand-mère dit parfois que les esprits s’attardent, surtout quand ils refusent d'être morts. La dernière chose dont elle a besoin, c’est qu’une force obscure la suive le reste de sa vie.

Souvenir 1705[]

Le professeur d’anglais de Pam est mort d’une cause inconnue et Pam danse de bonheur, soulagée de ne pas avoir à faire ce stupide examen sur un auteur mort et sans importance. Je me fiche de ce que les professeurs d’anglais disent... James est illisible et confus... un pseudo-intellectuel qui restait toujours vague parce qu’il ne savait jamais de quoi il parlait. Lisa n’est pas d’accord et hausse les épaules, mais elle ne veut pas se disputer à ce sujet avec son amie... son amie si agaçante. Elle aime ses livres, comment son style lui permet de vivre dans la tête de ses personnages pendant un moment. Pour elle, son roman sur un artiste est un mélange à la fois amusant, informe et onirique, chargé de style et de substance. Mais qu’est-ce qu’elle peut bien y connaître... Elle n’a que seize ans et ses notes d’anglais sont inférieures à la moyenne. Pam hulule et braille, et d’un sourire malicieux, elle lui montre sa main recouverte de symboles tracés à l’encre. Quelle chance ! Pas d’examen ! Pas de cul bordé de saindoux ! Pas d’écrivains morts pour le reste de l’année ! Merci Lisa ! Lisa regarde les symboles sur sa main et veut lui crier dessus pour avoir été aussi imprudente avec des choses qu’elles ne comprennent pas suffisamment. Elle ferme les yeux et espère que son professeur d’anglais accepte d’être mort et n’est pas en train de rôder dans le coin.

Souvenir 1706[]

Par respect pour leur cher professeur d’anglais, toute la classe est à l’enterrement. Les porteurs ont du mal et souffrent sous le poids du cercueil. Pam s’incline vers Lisa et lui murmure la chance qu’elle a eu et le manque de bol des pauvres porteurs qui doivent transporter un cercueil aussi lourd. Imagine devoir porter ce gros lard jusqu’à sa tombe. Lisa donne un coup de coude à Pam et lui dit d’arrêter. Alors que les porteurs du cercueil approchent d’elles, elle ressent une étrange sensation au fond d’elle. Son instinct lui hurle de s’éloigner de son amie. L’image d’un éclair frappant Pam lui traverse la tête. Elle se demande si un esprit en colère pourrait provoquer ce genre de choses. Chaque muscle, chaque organe, chaque vaisseau, cramé en un instant pour son orgueil démesuré. Pam sort Lisa de ses pensées par un nouveau commentaire dénué de tact. Lisa entend dans sa tête la voix de sa grand-mère qui lui dit que son amie a tenté le destin en se riant du malheur des autres, en se moquant des morts. Elle ne croit pas vraiment à toutes les superstitions de sa grand-mère… mais… elle s’éloigne petit à petit de son amie, observant les nuages noirs, dans l’attente qu’un éclair vienne s’abattre sur Pam.

Vidéo[]

Cette vidéo est débloquée après avoir complété tout les Défis de Maître avec ces Souvenirs.

Ace Visconti: Le Tout pour le Tout[]

Souvenir 2478[]

Encore tout excité du combat de MMA pour le titre auquel il vient d’assister, Ace se précipite à l’intérieur du café des sports Oh oh. Mika James, championne poids léger de MMA, a mis K.-O. la prétendante dès le premier round... Assis avec son pote Wallace, le voilà prêt pour plus d’émotions. J’ai raté quelque chose ? Wallace secoue la tête. Non... Ils sont en train de préparer le bol. Ace éclate de rire... Le type va essayer d’avaler un bol de limaces. Il n’y a qu’ici au Oh oh qu’on peut voir des paris aussi ridicules. Wallace fait signe à Ace et accepte le pari. Dix contre un qu’il dégueule. Ace regarde l’imbécile et son bol de limaces encore vivantes. Son instinct le lui dit : ce type va le faire. Ace vient de lessiver Wallace avec le combat de MMA, mais il ne voit pas d’inconvénient à lui soutirer plus de fric. Ace analyse l’imbécile pour s’assurer que son instinct ne le trompe pas. La plupart des gens vomissent en essayant d’avaler la première limace, mais pas ce type. Lui, il sait ce qu’il fait. C’est un cheval gagnant, un coup sûr. Très bien… et si on doublait notre dernière mise ?

Wallace hoche la tête et lui garantit qu’il va perdre. Ace esquisse un petit sourire en coin... On va voir ça. Observant l’imbécile se préparer à avaler des limaces, il est surpris de voir Mika James au bar dans son survêt distinctif. Ils échangent un regard. Il lui montre son t-shirt de fan et la félicite pour avoir si bien défendu son titre, mais elle l’ignore, préférant siroter sa bière. Wallace aperçoit Mika et fait signe à Ace. Elle t’allonge en deux beignes. Ace rigole. Tu vas perdre ce pari, connard. Je fais deux fois sa taille et sa force. Wallace ricane. Je parie que tu ne tiens pas dix minutes… non… tu ne tiens même pas cinq minutes. Wallace cherche juste à l’emmerder. Ace n’a même pas le temps de répondre que la cloche résonne. Tout le monde garde le silence, l’imbécile porte le bol d’énormes limaces baveuses à ses lèvres tremblantes. Ace arrête de respirer, plisse les yeux et sort sa dent d’alligator porte-bonheur, la serrant dans son poing... Il sait qu’il tient un vainqueur. D’ici quelques minutes, il pourra rigoler de tout en allant à la banque. Allez, idiot... avale ces limaces.

Souvenir 2479[]

Ace ne comprend pas ce qu’il s’est passé. Il avait coincé Wallace. Son cheval gagnant avalait les limaces en toute confiance, l’une après l’autre, comme s’il dégustait un bol de sushi. Et le voilà qui s’arrête avec la dernière limace qui pendouille devant sa bouche… ce crétin arrogant... Il sourit et l’avale... mais la maudite limace ne veut pas descendre... du moins, pas comme prévu. Ace aperçoit une protubérance se glissant dans sa gorge, en train de s’y faufiler… Son sourire s'efface immédiatement... comme s’il était pris de haut-le-cœur... Puis le silence. L’imbécile commence à se tortiller sur son siège et le public à se dire… Oh oh… quand soudain, il expulse une bouillie de limaces mastiquées... Ace baisse la tête, il sait qu’il vient de tout perdre.

Wallace éclate de rire et lui donne une claque dans le dos. Je te l’avais bien dit. Ace la ferme. Tu sais quoi… quitte ou double si tu tiens cinq minutes contre Mika James. Ace regarde Wallace. Qu’est-ce que tu y gagnes toi ? Wallace plisse les yeux. Ta dent d’alligator porte-bonheur. Ace hésite. Wallace sourit. Quoi ? Je croyais que t’étais deux fois plus grand et plus fort qu’elle ? Ace regarde Mika, puis Wallace, et de nouveau Mika... avant de hocher la tête. Je la mets KO en deux minutes et après je lui paie un verre. Wallace sourit, se lève et va voir le gérant du club pour organiser le combat. Ace se lève et se dit qu’il ferait bien de se présenter en personne à la championne.

Souvenir 2480[]

Mais à quoi je pensais ? Ace titube. Oh c’est vrai… je n’ai pas pensé ! Mika s’avance. Il lance une frappe du droit désespérée. Le sourire moqueur, elle baisse la tête rapidement. Il enchaîne sur une frappe du gauche, qu’elle esquive d’un pas de côté... Il voit tout noir et des étoiles, avant de s’effondrer. Mais avec quoi elle m’a frappé ? Il n’en sait rien... tout ce qu’il sait, c’est qu’il est à terre et que ses paupières pèsent une tonne. Il se force à les ouvrir et cherche des yeux l’horloge. Trente secondes. Quoi ? Seulement trente secondes ! Le chrono est truqué ou le temps s’est mis à ralentir. Merde ! Je suis mal barré... mais je ne vais pas perdre ma dent d’alligator porte-bonheur ! Hormis en termes de tripes et de chance, Mika le dépasse à tous les niveaux, il le sait bien... mais pas encore jusqu’à quel point. Ace se relève, les jambes chancelantes, et sourit à l’une des douze Mika face à lui. Il regarde la douzaine de chronos, et se met à calculer... Bon, encore quatre minutes... Je peux le faire...

Souvenir 2481[]

Le public est en délire. Baston ! Baston ! Baston ! Ace regarde le chrono, soulagé d’avoir passé la barre des deux minutes. Plus que trois minutes... Il veut juste tenir et a renoncé à l’idée de mettre Mika K.-O. Il serait bien content s'il arrivait à placer au moins un coup de poing... Je vais devoir l’attraper par les cheveux et la frapper sous la ceinture si je veux qu’elle recule... Elle est beaucoup trop rapide, ses yeux n'arrivent pas la suivre et il a la conviction d’avoir des pieds en guimauve. Telle une tigresse affamée, elle l’observe et lui assène un coup de pied circulaire. Rapidement, il se baisse et rigole à l'instant où des mains lui attrapent la tête et où un genou entre en contact avec son visage. Sa vision s’assombrit. Le voilà à terre en train de se tortiller au milieu des étoiles, le public entamant le décompte. Il se relève arrivé à cinq, un sourire pathétique sur ses lèvres enflées.

Souvenir 2482[]

Les minutes s’étirent... semblent être des heures… des jours entiers… Trois minutes et Ace veut abandonner, mais sa fierté l’en empêche. Le bon sens lui dit de jeter l'éponge avant qu’elle ne lui casse une autre côte. Au final, ce n’est pas sur le chemin de la banque qu’il rigolera, mais de l’hôpital. Il ne peut pas abandonner. Il n’abandonnera pas et il ne va pas perdre ce pari. Il va le gagner même si ça doit le tuer. Pendant un court instant, il se souvient plus ou moins d’un dicton sur une cuisinière et une jolie fille assise dessus, ou une jolie fille en train d’utiliser la cuisinière... ou un truc avec une jolie fille et une cuisinière. Tout se mélange, mais il sait que ça a un rapport avec le temps. Mika plante un direct dans son visage tuméfié, il chancèle et s’écroule presque. Il garde l’équilibre et tente de sourire. Il parvient à peine à entrouvrir ses lèvres qu’il se retrouve à terre observant à des kilomètres de distance le public... qui rigole et entame un nouveau décompte. Il roule sur le ventre et se lève, groggy, les genoux en gélatine. Il en faut bien plus que ça pour m’empêcher de me relever.

Souvenir 2483[]

Deux directs dans son nez déjà cassé. Il est évident qu’elle ne veut pas perdre. Elle veut le sécher mais ça, ça ne risque pas d’arriver. Ace ne la laissera pas faire. Dépassé à tous les niveaux hormis en termes de tripes, il se relève et tente de lui sourire. Même pas mal... en fait si, ça a fait mal. Et pas qu’un peu. Il n’a pas le temps d’effacer son sourire qu’il est pris par une clé de cou. Merde, elle est rapide ! Mika le fait tournoyer comme un sac de pommes de terre et le balance sur une table qui se brise sous son poids... tout comme un os de son torse. Il pense que c’est une côte, mais il les croyait déjà toutes cassées. Il se relève, parvient à esquisser un sourire en coin, et se rue sur elle. Il saisit ses bras, durs comme de la roche, et la plaque contre le mur. Une poussée d’adrénaline envahit tout son corps. Il la tient. Il lui lance un coup de poing au visage. Elle l’esquive et il se brise la main contre le mur de pierre, alors qu'elle l’attrape et le soulève en l’air. L’instant d’après, elle le projette dans la foule. Sa main cassée qui enfle palpite de douleur à chacune de ses pulsations. Le public s’écarte et il heurte violemment le sol. Quelque chose se brise. Il espère que ce n’est pas un os. Tout semble complètement déformé autour de lui. Il a l’impression d’être sous l’eau, en train d’écouter un public qui lui crie en sourdine de se relever ou de rester couché. Difficile à dire à ce stade. Il se lève et regarde le chrono. Il ressent une douleur aigüe dans la bouche et remarque alors un trou étrange. Ma dent ! Putain ! Ma dent ! Il regarde par terre autour de lui et voit son incisive au sol dans une flaque de sang et de salive, avec toute sa racine. Il observe la foule en délire et aperçoit Wallace, pâle et effrayé, tandis que Mika revient à la charge.

Souvenir 2484[]

Ace plonge sous une table pour se protéger, mais Mika l’attrape et l’en sort par la cheville. Elle le soulève au-dessus de sa tête, le fait tournoyer dans tous les sens et l’éclate contre une autre table. Il se relève, se retourne pour lui faire face, il secoue la tête pour retrouver ses esprits. Il vacille et lance une frappe du gauche vers l’un des trois visages qu’il affronte. Mika plonge et lui assène un violent crochet du droit au corps avant de l’étaler d’un autre crochet du droit dévastateur. Il roule à terre, la respiration lourde, les côtes saillantes et douloureuses. Il devrait probablement être déjà mort. Il n’ose même pas imaginer la facture d’hôpital. Un hôpital ? Il n’a pas besoin d’aller à l’hôpital. Il n’a pas vu de médecin depuis dix ans et il n’en a certainement pas besoin maintenant. Son corps se soigne tout seul. Il se relève mais ne sent plus grand-chose sous la ceinture. Il envoie un coup de poing sans force de sa bonne main... Mika saisit son poing en l’air et lui broie les doigts, puis attrape son bras sans aucune pitié avant de lui déboiter le coude. Il hurle, crachant le sang. Elle veut en finir avec lui, même si elle doit le tuer.

Ace comprend alors... Mika a fait son propre pari. Son corps déborde d’endorphines tandis qu’il titube sur le sol qui tangue du Oh, oh. D’un coup d’œil au chrono, il sait qu’il ne reste plus que vingt secondes. Il va gagner même s’il doit y perdre tous les os de son corps. Qu’est-ce qu’elle pourrait bien me faire de plus ? Il se relève et sourit, le sang dégoulinant de sa bouche. Elle le charge tel un chat sauvage et lui assène une volée de coups dévastateurs. Il en prend une douzaine et elle le rétame d’un terrible uppercut. Le public hurle et invite Mika à le mettre K.-O. une bonne fois pour toutes. Mais Ace ne compte pas perdre sa dent d’alligator même s’il doit y laisser une des siennes.

Les secondes durent des minutes. La cloche sonne. C’est terminé. C’est enfin terminé. Ace s’effondre. Wallace le regarde comme jamais, d’un air respectueux, et une liasse de billets entre les mains. Ace regarde l’argent et parvient à marmonner quelque chose. Enfoiré... tu as parié sur moi ? Wallace relève Ace et lui tend sa dent. Maintiens-la en place pour que les nerfs restent hydratés jusqu’à l’hôpital. C’était mémorable, mon pote. Ace secoue la tête. Je vais bien... pas besoin de docteur. Wallace rigole d’un air incrédule. Mec... tu as besoin d’un médecin, d’un dentiste, et d’un putain de psy.

Vidéo[]

Cette vidéo est débloquée après avoir complété tout les Défis de Maître avec ces Souvenirs.

Meg Thomas: Mordre la Poussière[]

Souvenir 548[]

Crever des pneus ? C’est un peu exagéré. Meg regrette d’avoir montré à l’entraîneuse Jenny à quelle vitesse elle pouvait courir en classe d’EPS. Elle a vu quelque chose qui lui plaisait, elle a demandé à Meg de courir, et maintenant, elle veut qu’elle participe au championnat régional. Elle est passée du statut d’inconnue la plus totale à sportive glorifiée du jour au lendemain. De nouveaux amis, des adversaires plus amers et tout un tas de rumeurs. Pourquoi Meg ? Pourquoi elle a droit à un traitement de faveur ? Elle n’a jamais participé aux entraînements, elle n’a jamais fait de lèche, ni pris de pilules minceur pour contrôler son poids. Pourquoi elle ? Qu’est-ce qu’elle a de si spécial ? L’idée d’un traitement de faveur la fait rire. Elle n’a pas eu de traitement de faveur. Elle a toujours aimé courir, mais pas dans un cadre structuré... Elle est d’ailleurs convaincue d’avoir dédié plus d’heures à sa passion que n’importe qui dans l’équipe.

L’équipe habille Meg avec un déguisement de voleur à rayures noires et blanches, comme celui d'un criminel de film muet. C’est tellement stupide qu’elle a envie de crier. Deux membres de l’équipe se disputent au sujet du costume et décident finalement de renoncer au cliché du bandit pour un déguisement de super-vilaine, plus contemporain. Ils fabriquent un masque et lui disent de crever des pneus près du poste de police, avant de s’échanger des regards nerveux. Ça ressemble de moins en moins à un rituel d’initiation et davantage à un moyen de la faire virer de l’équipe et de finir en prison. Dana l’observe bizarrement, le regard noir. Elle semble avoir une dent contre elle... Elle la déteste pour avoir battu son chrono et veut probablement la voir emprisonnée. Le reste de l’équipe réfléchit à un nom de super-vilaine pour Meg. Street-Rusher. Super-Blaster. Dare Diva. Peu importe. Ils sont tous stupides... Décidez-vous.

Souvenir 549[]

Dare Damsel Meg arpente les rues suscitant les rires et l’attention. Elle se sent ridicule et effrayée à la fois, à rôder déguisée en super-vilaine. Luttant contre sa peur, Meg se ressaisit et se concentre. S’ils veulent un pneu crevé, ils vont être servis. Je vais attaquer la baleine au ventre et lui arracher une côte. L’image la fait sourire... Elle se demande d’où lui vient l’idée et réalise que c’est l’une des histoires qu’elle a lues récemment à sa mère pour l’aider à s’endormir malgré son état de santé qui s'aggrave. Les médecins, qu'elles n'ont plus les moyens de payer, ignorent ce dont elle souffre. Ne laisse pas transparaître tes émotions. Meg chasse son chagrin tandis que des passants rient à la vue de son déguisement. Je vais cibler la police et établir le record de ce stupide rituel de bizutage.

Déterminée, le cœur palpitant à une vitesse record, Meg approche du poste de police de Colorado. Agenouillée derrière une voiture de patrouille, elle hésite, sa main tremblant involontairement. Elle n’est pas habituée à enfreindre la loi. Elle respire profondément, afin de se calmer. Il y a une première fois à tout. Armée d’un canif, elle déchire un pneu, arrache un morceau de caoutchouc et s'éloigne. Avant même que les agents de police ne réalisent ce qu’il s’est passé, Meg est partie en un éclair. Elle sent son cœur qui bat au fond de la gorge. Ses jambes ne sont qu’un mouvement flou. La police la poursuit mais est vite distancée. Elle rapporte un bout de caoutchouc découpé à ses coéquipières et s’attribue un nouveau record d’équipe. Une voiture de patrouille de la police. Une vraie voiture de patrouille de la police. Allez faire mieux que ça ! Toute l’équipe rigole et hurle, sauf Dana qui la regarde, avec son air constipé habituel. Personne dans l’équipe n’a jamais fait quoi que ce soit d’aussi osé. Bienvenue dans l’équipe… Dare Damsel Meg.

Souvenir 550[]

Tout le monde parle de Meg à l’école, et ça lui plaît. L’entraîneuse Jenny lui dit qu’elle a encore beaucoup à faire au niveau des mécaniques de la course à pied. Elle ne sait même pas ce que ça veut dire. Elle court dans les montagnes avec sa mère depuis des années et n’a jamais entendu parler des « mécaniques » de la course à pied. L’entraîneuse lui dit que pour les prochains entraînements, elle doit améliorer sa confiance sur la ligne de départ. Bien, ça ne devrait pas poser de problème. L’entraîneuse passe beaucoup de temps avec Meg et ça commence à se remarquer dans l’équipe. Dana fait des commentaires dans son dos, sur son corps qui serait disproportionné, sur la chance du débutant, sur ses jambes démesurées par rapport à son buste. Meg l’ignore et refuse de satisfaire sa jalousie en y répondant. Dana n’obtient pas de réaction de Meg quand elle dit que ses cuisses sont un peu trop épaisses pour la course. Dana la regarde, avec ce même air constipé. La tête débordant de jurons qu’elle aimerait lui lancer, Meg regarde Dana. Tu vas bientôt bouffer ma poussière, ma petite ! Meg contient sa colère et sourit poliment, la remerciant de se soucier d’elle, et elle lui dit qu’elle est convaincue que ses cuisses épaisses et son corps démesuré lui donneront l’avantage durant le championnat.

Souvenir 551[]

Meg entame une longue marche pour rentrer chez elle après un entraînement épuisant, mais grisant. Elle tient son bout de pneu porte-bonheur dans la main même si elle ne croit pas vraiment à ce genre de choses. Elle entend la voix de sa mère résonner dans sa tête. La seule chance que tu obtiendras, c’est celle que tu créeras. Et pourtant… le bout de pneu a la forme d’un fer à cheval. Simple coïncidence ? Probablement. Elle admire son bout de pneu porte-bonheur et sursaute quand elle entend une brindille se casser derrière elle. Avant de pouvoir réagir, une silhouette sombre la jette au sol et lui piétine la cheville. Une terrible douleur remonte le long de sa colonne vertébrale et elle hurle à l’aide tandis que l’ombre prend la fuite. Meg rugit de douleur en tentant désespérément de se relever. Dès que son pied blessé touche le sol, une nouvelle vague de douleur la traverse et elle s’effondre. Elle ferme les yeux et tente de se recomposer, de réprimer sa douleur tout en cherchant quelque chose autour d’elle, n’importe quoi qui lui permette de supporter son poids. Au bout d’un moment, elle saisit une épaisse branche tordue et hurle en se forçant à se lever. Chaque pas lui fait l’effet d’un coup de marteau sur la cheville.

Souvenir 552[]

Le médecin explique à Meg qu’elle a le pied fracturé en plusieurs points et qu’elle devrait rester au repos jusqu’à ce qu’elle se remette. Sur des béquilles, elle quitte le cabinet médical en traînant les pieds, sa mère à ses côtés. Meg peut sentir qu’elle s’inquiète pour elle et sur le moyen de payer la facture sans assurance. Le chemin du retour en voiture se fait en silence. Maman… Je suis désolée. Meg rompt le silence. Sa mère secoue la tête. Tu n’as pas à t’excuser, Meg. Je suis heureuse que tu ailles bien… Ça aurait pu être bien pire. Meg hoche la tête et revoit en boucle l’agression dans sa tête. La bousculade. Le coup de pied. Le piétinement. Rien de tout ça n’a de sens. Le responsable n’a même pas essayé de lui voler quoi que ce soit. La mère de Meg lui demande si elle se souvient de l’homme qui l’a attaquée depuis qu’elle a parlé à la police. Meg secoue la tête. Je ne suis même pas sûre que c’était un homme.

Souvenir 553[]

Meg se confie à sa mère attablée à la cuisine. Elle est convaincue que Dana a demandé à quelqu’un de la blesser pour la dissuader de courir. La colère la submerge et elle dit des choses qu’elle ne dirait pas en temps normal. Je veux qu'elle crève. Je veux l’écraser comme un insecte. Je veux qu’elle aille brûler en enfer. J’aurais gagné cette course ! Sa mère l’écoute sans la juger et attend qu’elle se calme. Tu es très énervée et je le comprends, mais... ne te rabaisse pas à son niveau, ne la laisse pas te changer en quelque chose que tu n’es pas. Tu veux te venger ? La meilleure vengeance est la réussite. Montre-lui que tu es la meilleure même dans tes pires moments, ce sera ça son pire enfer. Meg observe attentivement sa mère qui lui serre la main. Si tu penses être battue, alors tu l’es. Si tu penses que tu ne peux pas y arriver, tu ne pourras pas y arriver. Les batailles de la vie ne se gagnent pas grâce à la force ou la vitesse, mais avec de l'intelligence et de la volonté. Les yeux de Meg se remplissent de larmes. Pas à cause du conseil de sa mère… mais parce qu’elle sait que ses jours sont comptés… et que c’est probablement un de ses derniers discours d'encouragement.

Sa mère lui tend une boîte qu’elle a prise sous la table. Meg soulève le couvercle et en sort une robe noire comme elle n’en avait jamais vue, ni portée. Avant qu’elle puisse dire quoi que ce soit, sa mère éclate de rire. Non seulement tu vas gagner, mais tu seras aussi le joyau de la fête. Meg sent sa gorge se nouer. Ne perds pas tes forces en te focalisant sur les côtés négatifs. Sa mère avait été une joueuse de tennis de compétition. Au fil de sa jeunesse, Meg a grandi avec les histoires de Billie Jean King. Meg attend le discours d'encouragement « écouter pour gagner » qu’elle l’a entendue raconter tant de fois. Sa mère lui décrit comment elle écoutait la diffusion à la radio du match de King pour chasser crainte et négativité. N'aie que la victoire en tête et il ne restera aucune place pour la peur et le pessimisme. Elle a préparé une compil spéciale pour Meg sur son baladeur numérique. Meg le ramasse et le regarde longuement. Puis elle saute par-dessus la table et prend sa mère dans ses bras comme si elle ne voulait plus jamais la lâcher.

Souvenir 554[]

Meg écoute une émission de radio en arrivant à l’école. Le coureur le plus rapide. Le Buckeye-Bullet décroche l’or olympique malgré les nombreux obstacles physiques et mentaux qu’il a dû affronter. Elle écoute la même émission en boucle. N'aie que la victoire en tête et il ne restera aucune place pour la peur et le doute. L’entraîneuse approche de Meg qui laisse son baladeur numérique à côté d’elle. J’ai entendu une vilaine rumeur selon laquelle Dana aurait un lien avec ce qu’il t’est arrivé... J’ai donc décidé de la retirer de la course. Meg secoue la tête. Non, ne faites pas ça... Je vais la battre, et je vais gagner. L’entraîneuse écarquille les yeux. Tu vas faire quoi ? Tu viens de dire que tu allais gagner ? Tu ne comptes pas courir avec un pied dans cet état. Meg hésite mais finit par mentir. Le médecin dit que tout va bien, c’est juste une contusion. L’entraîneuse lui touche le pied, Meg gémit. Elle regarde Meg l’air sceptique, soupire, ne dit rien de plus et s’éloigne. Dare Damsel Meg ramasse son baladeur numérique, augmente le volume de l’émission et fait le plein de grandeur tandis que Buckeye-Bullet laisse le Dictator sur place.

Vidéo[]

Cette vidéo est débloquée après avoir complété tout les Défis de Maître avec ces Souvenirs.

Philip Ojomo: L'Algèbre de la Nuit Infinie[]

Souvenir 656[]

Le garçon tient sa cloche porte-bonheur et observe le crépuscule qui s’étend. La nuit approche, et avec elle, la promesse de monstres bien pires que tout ce que son père avait pu décrire dans ses histoires autour d’un feu de camp. Les rumeurs de massacres sans fin le terrifient, et il espère que ses parents rentreront bientôt. Ils ont entendu un message à la radio qui garantissait la sécurité à ceux qui se cachaient... Du coup, ils sont partis enquêter avec d’autres personnes. Il a passé toute la journée à regarder le chemin de terre qui mène hors du village, attendant leur retour. Certains sont rentrés, blessés, racontant des histoires terrifiantes. Des histoires interminables de mort, de destruction et de chaos. Il n’en a pas compris une seule. Ils nous détestent. Pourquoi ? Pourquoi nous détestent-ils ? Parce que la radio et la télévision le leur ont dit. Qu’est-ce que j’ai bien pu leur faire ? Tu es né au Nigéria, récemment constitué, voilà ce que tu as fait. Tu es né en tant qu’habitant du nord. Sa grand-mère approche. Est-ce que tu as vu quelque chose ? Philip secoue la tête. Si tu vois quoi que ce soit… si tu vois le moindre signe de danger… fais sonner la cloche de ton père et va te cacher avec les autres. Philip hoche la tête et regarde la cloche. Ils vont revenir ? Sa grand-mère hésite un bon moment. Je ne sais pas... Je ne crois pas, Philip. Ils se cachent. Ses yeux s'embuent tandis que sa grand-mère disparaît dans une minuscule chaumière. Il sent une larme glisser le long de son visage, et il sait bien qu’il ne reverra jamais ses parents.

Souvenir 657[]

Ça fait des jours que grand-mère Abigail n’a pas souri. Une odeur horrible de chair putride circule dans leur village et elle dit à Philip que c’est celle des vaches en décomposition. Philip hoche la tête, mais il sait bien qu’elle cherche juste à le protéger de la vérité. Il a entendu les anciens parler près du puits. Tant de morts... et ils brûlent les cadavres avant la moindre enquête. Qui brûle les cadavres ? Des équipes d’extermination... des bouchers humains. Des hommes payés pour faire disparaître les siens comme s'ils étaient une infestation de cafards. Un pacte avec le Diable pour de l’argent. Il les déteste et cherche à s’endormir, mais il n’y arrive pas. Tout ce qu’il peut faire, c’est regarder la porte, espérant revoir ses parents. Mais il le sait bien… Ils ne rentreront jamais ; il ne lui reste plus que sa grand-mère, Abi.

Abi approche et se couche près de lui. Il appuie sa tête contre elle, ferme les yeux et se laisse aller à pleurer. Il l’entend ouvrir la bouche pour parler... mais aucun mot ne s’en échappe. Il ouvre les yeux et voit qu’elle pleure en silence. Avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, une cloche sonne, son visage se ferme alors qu’elle le saisit par le poignet et le mène vers une trappe. L’instant d’après, ils sont sous terre, les vibrations du massacre assourdi passant au travers du sol. Il se tortille entre les bras d’Abi. Elle le serre de plus en plus fort tandis que les pleurs et les hurlements se fondent en un vacarme insupportable. Il n’avait jamais pensé que les humains pouvaient émettre de tels bruits et c’est tout ce qu’il peut faire pour ne pas crier lui-même. Il se tortille et Abi lui couvre la bouche, au cas où.

Souvenir 658[]

Silence. Un horrible silence déchirant. Philip a du mal à bouger dans leur bunker de fortune et tente d’entendre quelque chose… quoi que ce soit. Abi lui donne un coup de coude. Voyons voir ton niveau en maths, Philip. Des mathématiques ? Elle cherche à le distraire de l’enfer à l’extérieur. Six plus vingt-quatre moins huit. Il fait le calcul. Vingt-deux. Elle sourit et fait oui de la tête. Elle enchaîne les opérations, les unes après les autres. Il répond, les yeux se remplissant toujours plus de larmes. Elle lui touche le visage. Ne pense pas à ce qu’il se passe dehors… écoute ma voix et joue. Il hoche la tête et fait de son mieux pour réussir ses exercices... mais il ne peut s'empêcher de penser à sa mère... à son père... Ils disaient que les mathématiques étaient un bon exercice cérébral, qu’il serait meilleur à l’école et que ça lui ouvrirait un tas d’opportunités que son père n’avait jamais eues. Son père… il ne pourra plus jamais faire de mathématiques avec lui… ni jouer aux échecs avec lui… ni écouter ses histoires… et tout ça pourquoi ? À cause d’hommes qui acceptent de l’argent pour commettre des atrocités.

Abi lui redonne un petit coup de coude. Philip lui demande de répéter l’opération juste au moment où les pleurs d’un bambin déchirent le silence. Il regarde immédiatement sa grand-mère. Ses yeux s’élargissent tandis qu’elle se lève et approche de l’échelle. Philip la rejoint et lui prend la main. Ne pars pas... je t’en prie... Elle hésite, observant la trappe au-dessus d’elle. Je ne peux pas laisser cet enfant seul. Philip hoche la tête, il veut tenir sa douce main ridée pour toujours. Mais il la laisse partir et l’observe monter l’échelle avec courage et disparaître par une journée caniculaire.

Souvenir 659[]

Des heures ? Des jours ? Des semaines ? Il ne sait vraiment pas combien de temps s’est écoulé. Il n'a pas quitté la trappe des yeux tandis qu’il répétait d’innombrables calculs dans sa tête pour éviter d’accepter la triste vérité : que sa grand-mère avait disparu avec le reste des siens. Il entend sa voix, son rire, ses soupirs. Il veut la revoir. Il veut voir ses parents. Ses amis, ses voisins. Il veut tous les voir. Mais il le sait bien... sa vie ne sera plus jamais la même et il préférerait être mort à devoir vivre sans eux. Il ferme les yeux et sort dans la nuit froide. L’odeur de décomposition humaine assaille immédiatement ses sens, lui rappelant les cadavres d’animaux écrasés sur la route, au soleil pendant des jours... sauf que c’est bien pire... Il fouille le sol éclairé par la lune et trouve rapidement la cloche de son père près des restes carbonisés d’un cadavre. Que s’est-il passé ? Tu étais censé surveiller ? Tu étais censé nous avertir. Il prend la cloche et appelle sa grand-mère dans un murmure rauque, mais le murmure se change en un cri continu. Il hurle jusqu’à en perdre la voix et la seule réponse qu’il reçoit est le silence assourdissant de la nuit froide et indifférente. Il tombe à genoux, touche sa cloche du bout du doigt et fait le vœu de pouvoir disparaître de ce cauchemar éveillé.

Souvenir 660[]

De village en village, c'est toujours la même scène. Mort et destruction. Des voitures, des maisons et des cadavres brûlés. Les siens disparaissant dans un mélange apparemment infini de brouillard et de fumée. Il ne peut plus bouger. Il n’en a pas la force, ni la volonté. La fumée lui pique les yeux. La puanteur lui donne envie de vomir à chaque inspiration. Mais ce qu’il supporte le moins… c’est le silence. Cet horrible silence. Étouffant, épouvantable, indifférent. Il s’arrête et s’assoit près d’un arbre, un vautour le survole tout près, attendant qu’il se décide à mourir. Celui-ci préfère la viande fraiche. Crue. Ni brûlée, ni arrosée de kérosène. Il ferme les yeux un instant et se laisse emporter, loin de là, mais très vite, il entend une voix… une voix qui ressemble à celle de sa mère… Il ouvre les yeux et voit une femme, accompagnée de plusieurs enfants couverts de boue qui le regardent. La mère lui tend la main. Tu dois m’accompagner. Philip ne répond pas. Il ne peut pas répondre. Il n’y a plus ni chaleur ni humidité dans sa bouche. Sa gorge est sèche comme le sable. Ses yeux sont comme le goudron. La femme lui tend une gourde et il boit comme s’il n’avait jamais bu auparavant. Elle s’appelle Funanya et elle lui dit qu’il devrait l’accompagner. Je ne veux plus fuir… Je veux mourir... La mère garde la main tendue. Et c’est pour cela que tu dois vivre… tu dois vivre pour dire aux autres ce qu’il s’est passé… pour pouvoir témoigner… Philip regarde derrière la femme et fixe un garçon et deux filles. Il prend la main de Funanya et ensemble, ils marchent dans l’épaisse fumée et le brouillard, refusant qu'on les fasse disparaître.

Souvenir 661[]

Philip entre dans une maison pillée par les équipes d’extermination. Il y a des éclaboussures de sang sur les murs et une puanteur familière. Philip refuse de penser à ce qui est arrivé aux propriétaires. Pendant un instant, il voit sa mère venir vers lui, mais elle disparaît laissant place à Funanya. Elle approche de Philip avec des fournitures scolaires pillées. Parfois, dessiner l’aide à se calmer. Philip secoue la tête. Il ne veut pas dessiner et il ne veut pas faire de mathématiques. Il ne veut rien faire hormis se réveiller de cet horrible cauchemar. Il observe l’autre garçon… Emeka… en train de dessiner son village. Il a une douzaine de couleurs à disposition, mais il n’utilise que du noir. Funanya ne comprend pas pourquoi aucune des couleurs ne l’intéresse… C’est comme s’il avait cessé de voir les couleurs. Philip regarde le dessin du village sans couleur avant de sortir. Nikki et Chika montent la garde. Il leur montre la cloche porte-bonheur de son père, mais il n’est pas sûr qu’elle porte vraiment chance. Il la tend à Nikki et lui explique qu’elle devra la faire sonner si elle voit quoi que ce soit.

Souvenir 662[]

Je déteste l’odeur du kérosène. Funanya hoche la tête et donne raison à Philip. Ce n’est pas le kérosène mais tout ce qu’il implique. Nikki regarde Funanya et lui demande pourquoi les équipes brûlent tout. Funanya ne répond pas et elle ne le sait peut-être pas. Philip se tourne vers elle. Ils brûlent les preuves. Nikki et Chika regardent Funanya qui hoche la tête. Philip entend la voix de sa grand-mère. Mort et destruction profitent aux démons déguisés en humains. Philip se met à grincer des dents et répond à la voix désincarnée. Ils devraient tous mourir… ceux qui paient pour tuer et ceux qui bénéficient des massacres… Funanya le fixe du regard. Philip… ne dis pas de telles choses… Ils cherchent à voler notre humanité et c’est la seule chose qu’ils ne peuvent pas nous prendre de force.

Philip sent ses traits se durcir. Je ne veux pas d’un sermon. Je veux récupérer ma famille. Je veux qu’ils paient pour ce qu’ils ont fait. Funanya pose une main sur son épaule. Prie les anges miséricordieux pour que nous survivions afin de pouvoir témoigner. Philip regarde derrière elle dans la nuit grandissante. Je préfère supplier l’ange de la mort et les regarder souffrir. Pardonne, et tu seras pardonné. Je ne peux pas ! Je les déteste ! Comment peuvent-ils accepter de l’argent pour de tels actes ? Justice sera faite, Philip. Ils paieront pour leurs crimes. Philip ne dit rien. Il ne dit rien car tout comme son père, il croit que ceux qui ont de l’argent, qui peuvent se payer des équipes d’extermination et assez de kérosène pour brûler des milliers d’humains, peuvent éviter d'être jugés, quel que soit le crime qu’ils décident de commettre... même un massacre. Elle peut prier pour la clémence autant qu’elle veut. Il préfère prier pour obtenir vengeance.

Souvenir 663[]

Ceux qui tirent profit de meurtres sont pires que des animaux. Cette idée lui trotte sans cesse dans la tête... Comment des personnes peuvent-elles commettre de telles atrocités contre de l’argent ? S’il survit à tout ça… s’il parvient à s’échapper de cet enfer… il obtiendra vengeance. Il ne peut s’empêcher de partager ses sombres pensées avec Funanya qui lui répond que la loi du talion n’est pas la solution. Un œil pour un œil finirait par aveugler le monde, nous plongeant tous dans une nuit éternelle. Le monde deviendrait aveugle ? Le monde est déjà aveugle à ce qui arrive aux siens et à lui-même. Que le monde aille au diable. Le monde s’en fiche. Tant d’agitation et de destruction était prévu. C’était une formule mathématique pour diviser et mieux régner tout en pillant les ressources de son pays. Il a entendu les anciens le dire des centaines de fois. Funanya partage avec lui d’autres sages paroles de meneurs décédés et il cesse de parler de vengeance. Pendant un instant, il pense qu’elle a peut-être raison. Peut-être que la vengeance n’est pas la solution. Peut-être que le monde sortira un jour de son indifférence et viendra aider son peuple.

Souvenir 664[]

Nikki rend sa cloche à Philip dans la nuit noire. C’est son tour de surveiller s’il y a des équipes d’extermination, mais il n’a pas dormi depuis des jours et ses paupières sont lourdes. Il tient sa cloche près du cœur et pendant un instant, un court instant, il ferme les yeux. Juste une minute. Il se réveille brusquement dans la chaleur matinale avec une horrible sensation. Il se lève et cherche ses nouveaux amis. Il en trouve un… puis les morceaux d’un autre… et un autre… il n’en est pas bien sûr. Il entend un gémissement et se met à chercher... avant de trouver Funanya… non pas morte, mais mourante… Ils ont tranché chacun de ses tendons… agonisante, elle se tortille de douleur… couverte d’une substance dorée… du miel… Ils lui ont versé du miel dessus… et un million de minuscules choses noires nagent, se noient et se goinfrent des flots dorés et pourpres qui coulent de ses blessures ouvertes.

Les fourmis grouillent sous sa peau, la dévorant vivante. Il s’agenouille à côté d’elle et tente de les chasser mais ça ne sert à rien. Il y en a de partout. Funanya gémit et crache du sang, essayant de parler, mais sans sa langue, le son qui s’échappe de ses lèves n’est qu’un râle horrible. Agenouillé à ses côtés, Philip ne sait pas quoi dire, ni faire. Je me suis endormi… Je suis désolé… tellement désolé... mais cela ne l’aidera pas à se remettre. Cela ne la débarrassera pas des fourmis ni ne ressuscitera les enfants qu’elle protégeait. Elle parvient à gribouiller quelque chose avec son doigt dans la terre. Je pardonne.

Philip fixe les mots pendant un long moment. Des larmes silencieuses coulent tandis qu’il lève la main devant son visage. Elle ferme les yeux et attend que son supplice s’achève. Il ne veut pas le faire, mais il le doit. Il sait qu’il doit le faire. Il ferme les yeux et abaisse sa main sur sa bouche et son nez, et pendant un instant, juste un instant, il devient son ange de la miséricorde.

Souvenir 665[]

Profitant de l’obscurité, Philip entre dans un autre village décimé avant de la voir... Une équipe d’extermination. Ce sont peut-être les mêmes qui ont tué sa protectrice. Ceux qui ont tué sa grand-mère… ses parents. Il n’existe pas d’enfer assez dur pour ces démons qui acceptent de l’argent pour faire disparaître des êtres humains. Ils cuisinent quelque chose près d’un feu, riant et plaisantant aux dépens de leurs victimes. Ils parlent des siens comme s’ils étaient des animaux. Non. Moins que des animaux. Nul être ne s’enorgueillit ni ne ridiculise les animaux qu’il massacre. Il n’a jamais rien vu de tel. Des chiens sans humanité, voilà ce qu’ils sont... des chiens, des chiens enragés... ni plus, ni moins. Quelque chose d’ancien semble l’attirer. Il sent comment l’obscurité, telle une vrille d’un autre monde, s’empare de son jeune cœur innocent. Mais il n’est plus jeune, ni innocent. Il entend la voix de Funanya. Pardonne et tu seras pardonné.

Mais il ne veut pas pardonner et il ne veut pas l’être non plus. Il veut les voir souffrir tout comme les siens ont souffert. Il veut les voir souffrir pour lui avoir tout pris. Il entend la voix de sa grand-mère qui cherche à le distraire de ses sombres pensées de vengeance avec des exercices de maths interminables. Mais par-dessus sa voix, il entend les pulsations folles de sa propre haine. Sa voix lui hurle des équations et des défis. Mais il lance un regard noir aux hommes. Il sent le kérosène lui parcourir les veines et il est prêt à exploser. Œil pour œil et le monde entier sera plongé dans la nuit éternelle. Bien.

Philip remarque les armes près de la jeep. Il pourrait en prendre une et tous les abattre, mais il n’a jamais utilisé d’arme et ils risqueraient de s’échapper. Il pourrait bien chercher un couteau ou une machette… mais ces chiens pourraient facilement le maîtriser… Va-t’en, Philip, sans jamais regarder en arrière. C’est ton devoir de survivre pour pouvoir témoigner. Il ignore les voix dans sa tête et ne veut qu’une seule chose. Il veut les voir souffrir et disparaître. Il veut… oui... prendre le kérosène et les faire disparaître de la même manière qu’ils ont fait disparaître ses amis et sa famille... dans un nuage de fumée. Et pendant un instant… juste un instant… il est l’ange de la mort qui plonge dans la nuit éternelle.

Vidéo[]

Cette vidéo est débloquée après avoir complété tout les Défis de Maître avec ces Souvenirs.

L'Observateur: De l'Autre Côté du Miroir[]

Arcus 984[]

Davantage d’énergie lumineuse envoyée par un allié inconnu. Grâce à elle, j’ai ouvert une fenêtre qui m’a permis de jeter un œil dans un royaume perdu où j’ai pu observer à ma grande surprise une ville avec des survivants qui menaient leur vie comme s’il n’y avait rien d’étrange. La fenêtre a fini par se refermer et j’ai passé toute la soirée à me demander comment cela pouvait être possible ou bien si ce n’était qu’une illusion. La même nuit, une autre poussée d’énergie m’a permis d’ouvrir une porte sur un royaume que je ne reconnaissais pas, ni osais explorer. Je suis resté là à regarder la porte scintillante jusqu’à ce qu’elle disparaisse. C’est comme si celui qui génère ces glyphes sacrés tentait de m’aider à en découvrir davantage sur les mystères de cette dimension ou peut-être qu’il me suggère que les réponses à mon salut se cachent parmi les innombrables royaumes rejetés par cet Ancien depuis des temps immémoriaux.

Arcus 985[]

Au lieu de lire à voix haute comme d’habitude, je suis monté sur le toit de ma tour et j’ai fait apparaître un feu et une radio pour écouter des histoires de fantômes d’une émission à moitié oubliée de Terra Dark. Sans l’ombre d’un doute, ça s’est avéré le meilleur moyen de passer le temps, surtout quand une quantité infinie de voix papotent dans votre tête, vous déprimant avec leurs douleurs et angoisses perpétuelles. J’ai ensuite utilisé l’Oris afin de faire apparaître le conteur pour qu’il me lise ses histoires comme il le faisait dans son podcast hebdomadaire. Il était composé d’un brouillard noir en mouvement constant, mais je pense qu’un jour, j’arriverai à recréer une personne plus réaliste pour l’écouter, voire même pour avoir un semblant de conversation. En écoutant le conteur et en entendant des expressions familières, j’en viens à me demander... Comment puis-je me maintenir hors de mes propres créations ? Les souvenirs que je tente de me remémorer juste après les avoir vécus me prouvent une chose... Ils me démontrent que l’objectivité est impossible, ou dans le meilleur des cas, hors de portée. Je ne suis jamais vraiment sûr que mes journaux sont une description réaliste et précise du souvenir du sujet ou s’ils sont une interprétation bien arrosée au whisky d’un cauchemar. Pour combler le tout, j’ai récemment remarqué que d’autres voix s’étaient glissées dans mes notes. D’autres interprétations. D’autres schémas de pensée de personnes dont j’ai probablement passé trop de temps à revivre les souvenirs. Elles commencent à se fondre en moi et ça n’était pas censé se produire.

Arcus 986[]

Je suis resté toute la nuit suspendu aux lèvres du conteur, avec ses histoires sanglantes de Nosferatu, et j’en ai presque oublié mon propre cauchemar, bien réel. Ses contes m’amusent et sont une distraction idéale quand j’en ai assez de frapper des balles de golf dans l’abysse. Il existe d’innombrables histoires de vampires, et je jurerais en avoir lu la majeure partie, mais de mémoire… les siennes sont les plus terrifiantes. Plus d’une fois, je me suis réveillé en sueur, avec la sensation que ma tour avait été infestée par ces terribles créatures dotées de crocs à la place de dents.

Arcus 987[]

Un nouvel incident m’a réveillé au milieu de la nuit. Une incroyable poussée d’énergie issue d’une source inconnue. Au début, j’ai cru avoir cédé aux illusions et à une imagination folle avant de réaliser que l’énergie déferlant dans ma tour ouvrait à nouveau une porte sur un royaume perdu composé de souvenirs d’une civilisation oubliée. Je me suis approché et j’ai observé les vestiges d’une ville abandonnée, ravagée par la guerre, les pleurs d’un bébé résonnant au loin. Alors que je m’apprêtais à entrer dans le royaume perdu, la porte scintillante s’est refermée avant de disparaître. Je me suis très vite dit qu’il devrait être possible d’explorer cet Ancien depuis ma tour, à l’aide de cette énergie unique et de l’Oris.

Arcus 5736[]

J’ai vu le cœur de cet Ancien et des choses que nul mortel ne devrait jamais voir... des choses qui ont pesé sur ma conscience et déconcerté mon esprit. Grâce à un soutien mystérieux, j’ai déchiré la réalité, fouillé au fond d’innombrables failles et vu comment tout finissait par plonger dans le chaos et l’entropie… vers la mort et la folie… Et pendant un court instant, j’ai eu la pensée ridicule que mon allié mystérieux pourrait bien être l’Entité en train de se jouer de moi, comme un chat qui joue avec une souris avant de trancher sa minuscule jugulaire de ses griffes. En regardant dans l’abysse éternel de brume noire, j’ai pensé que cette prison pourrait bien être une autre forme d’épreuve, masquée et conçue pour s’alimenter de toutes les énergies psychiques qui dérivent de l’aliénation, de l’ennui et de toutes ces poussées de folie oubliée. Je ne peux m’empêcher de ressentir des millions de crochets invisibles dans mon cœur et des yeux dissimulés par millions tout autour de moi… m’observant… attendant que je plonge moi aussi dans le chaos et la folie comme tout le reste… attendant que mon propre esprit se retourne contre moi. Cet enfoiré d’Ancien veut que je me suicide. J’en suis convaincu. Ou alors... peut-être que je l’ai déjà fait, et que je le referai… encore et encore…"

Défis[]

Niveau 1[]

Défi Tâche Personnage Récompenses à l'achèvement
RiftFragments BloodpointsIcon2 IconHelp archivesCollection
DÉFIS RÉGULIERS
Et la lumière fut Réparez un total de 4 Générateurs. ChallengeIcon survivor 3 15,000
Le dernier endroit où chercher Déverrouillez 6 Coffres. ChallengeIcon survivor 3 15,000
Course mortelle Soyez poursuivi par le tueur pendant 60 secondes au total. ChallengeIcon survivor 3 15,000
Intérêt médical Épuisez 2 Trousses de soins. ChallengeIcon survivor 3 15,000
Par tous les moyens Lâchez 4 Palettes pendant une poursuite avec le tueur. ChallengeIcon survivor 3 15,000
Vertu héroïque Survivez pendant que 3 autres survivants s'échappent de la partie. Vous devez y rester pendant leur fuite. ChallengeIcon survivor 3 15,000
Poursuite mortelle Poursuivez les survivants pendant 180 secondes au total. ChallengeIcon killer 3 15,000
Repoussant Suspendez 20 Survivants à un crochet. ChallengeIcon killer 3 15,000
Dégâts à la propriété Endommagez un générateur ou détruisez une palette lâchée 15 fois. ChallengeIcon killer 3 15,000
Récompenses sanglantes Gagnez 50,000 Points de sang. ChallengeIcon survivorKiller 3 15,000
Âge d'argent Gagnez 12 Emblèmes de qualité Argent ou supérieure. ChallengeIcon survivorKiller 3 15,000
DÉFIS MAÎTRES
Bricoleur Enfuyez-vous de la partie en transportant un objet sans charge 1 fois et en utilisant la compétence Le Cœur sur la MainIconPerks open-HandedIconPerks open-HandedIconPerks open-Handed. ChallengeIcon survivor 5 25,000 IconHelp archivesLog
Éclairé Aveuglez le tueur 1 fois. ChallengeIcon survivor 5 25,000 IconHelp archivesLog
As dans la manche Avec Ace Visconti, déverrouillez 2 Coffres. SurvivorAce 5 25,000 IconHelp archivesLog
Présence d'esprit Cachez-vous dans un casier pendant une poursuite avec le tueur, ou au moins 10 secondes après avoir échappé à la poursuite du tueur, en utilisant la compétence Rapide et SilencieuxIconPerks quickAndQuietIconPerks quickAndQuietIconPerks quickAndQuiet. Faites-le 1 fois. ChallengeIcon survivor 5 25,000 IconHelp archivesLog
D'ici à là-bas Avec La Harpie, téléportez-vous sur un piège fantôme 4 fois. IconHelpLoading hag 5 25,000 IconHelp archivesLog
Rouille et sang Suspendez 3 Survivants différents à un crochet. ChallengeIcon killer 5 25,000 IconHelp archivesLog
Sceller l'accord Frappez 10 fois un survivant avec votre arme en utilisant la compétence Sort : Le Troisième SceauIconPerks hexTheThirdSealIconPerks hexTheThirdSealIconPerks hexTheThirdSeal. ChallengeIcon killer 5 25,000 IconHelp archivesLog
Zéro à cent Abattez 1 fois un survivant à moins de 60 secondes d'un autre survivant. ChallengeIcon killer 5 25,000 IconHelp archivesLog
Plans gâchés Terminez la partie avant que tous les générateurs ne soient réparés en utilisant la compétence Sort : RuineIconPerks hexRuinIconPerks hexRuinIconPerks hexRuin. ChallengeIcon killer 5 25,000 IconHelp archivesLog

Charme de Fin de Niveau[]

Icône Nom Rareté Description
XI 001 Glyphe énigmatique Insolite Un glyphe insolite qui laisse entendre qu'il contient un mystère.

Niveau 2[]

Défi Tâche Personnage Récompenses à l'achèvement
RiftFragments BloodpointsIcon2 IconHelp archivesCollection
DÉFIS RÉGULIERS
Mécano Épuisez 5 Boîtes à outils. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Amitié réelle Décrochez un survivant de manière sécurisée ou subissez un coup de protection 25 fois. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Le tout pour le tout Sabotez 10 Crochets. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Collectionneur d'or En tant que survivant, gagnez 8 Emblèmes de qualité Or ou supérieure. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Alliance stratégique Effectuez une action coopérative pendant 180 secondes. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Issue Échappez à 5 Poursuites. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Tant que ça se répare Finissez de réparer un générateur ou faites qu'un autre survivant finisse de réparer un générateur 16 fois. ChallengeIcon survivor 3 25,000
Chasseur d'or En tant que tueur, gagnez 8 Emblèmes de qualité Or ou supérieure. ChallengeIcon killer 3 25,000
Exécution Tuez 10 Survivants par n'importe quel moyen. ChallengeIcon killer 3 25,000
Cible à découvert Frappez 5 Survivants À DécouvertIconStatusEffects exposedIconStatusEffects exposedIconStatusEffects exposed avec votre arme. ChallengeIcon killer 3 25,000
Profondément enseveli Suspendez 4 Survivants à un crochet dans la cave. ChallengeIcon killer 3 25,000
DÉFIS MAÎTRES
As en boîte Déverrouillez 2 Coffres à l'aide de la compétence Atout dans la MancheIconPerks aceInTheHoleIconPerks aceInTheHoleIconPerks aceInTheHole. ChallengeIcon survivor 5 35,000 IconHelp archivesLog
Source d'intérêt Échappez-vous de la partie en transportant un objet Très Rare ou supérieur 1 fois. ChallengeIcon survivor 5 35,000 IconHelp archivesLog
Crise Échappez à 2 Poursuites en utilisant la compétence Course EffrénéeIconPerks sprintBurstIconPerks sprintBurstIconPerks sprintBurst. ChallengeIcon survivor 5 35,000 IconHelp archivesLog
Voyage d'Ace Avec Avec Visconti, finissez de réparer 1 Générateur, décrochez 1 Survivant et purifiez 1 Totem. SurvivorAce 5 35,000 IconHelp archivesLog
Grâce athlétique Avec Meg Thomas, sautez 4 fois par une fenêtre ou au-dessus d'une palette pendant une poursuite. SurvivorMeg 5 35,000 IconHelp archivesLog
Chasseur prédateur Commencez une poursuite avec 4 Survivants différents en utilisant la compétence PrédateurIconPerks predatorIconPerks predatorIconPerks predator. ChallengeIcon killer 5 35,000 IconHelp archivesLog
Rouille et sang Suspendez 4 Survivants différents à un crochet. ChallengeIcon killer 5 35,000 IconHelp archivesLog
Présage maléfique Avec Le Spectre, faites sonner la Cloche des Lamentations à moins de 5 mètres de 4 Survivants différents. IconHelpLoading wraith 5 35,000 IconHelp archivesLog
Session d'or Gagnez 3 Emblèmes de qualité Or ou supérieure. ChallengeIcon survivorKiller 5 35,000 IconHelp archivesLog

Charme de Fin de Niveau[]

Icône Nom Rareté Description
XI 002 Glyphe amplifié Rare Un glyphe activé qui vibre d'une énergie dangereuse.

Niveau 3[]

Défi Tâche Personnage Récompenses à l'achèvement
RiftFragments BloodpointsIcon2 IconHelp archivesCollection
DÉFIS RÉGULIERS
Libérateur Décrochez 12 Survivants.
Le décrochage doit être sécurisé.
ChallengeIcon survivor 3 30,000
Habileté supérieure Obtenez un résultat Excellent lors de 10 Tests d'habileté. ChallengeIcon survivor 3 30,000
Et la lumière fut Réparez un total de 12 Générateurs. ChallengeIcon survivor 3 30,000
Générosité Soignez un total de 10 États de santé d'autres survivants. ChallengeIcon survivor 3 30,000
Surpris Aveuglez le tueur 5 fois. ChallengeIcon survivor 3 30,000
Vertu héroïque Survivez pendant que 6 autres survivants s'échappent de la partie. Vous devez y rester pendant leur fuite. ChallengeIcon survivor 3 30,000
Chevilles douloureuses Tombez de haut 3 fois pendant une poursuite. ChallengeIcon survivor 3 30,000
Terrifiés Faites crier les survivants 45 fois. ChallengeIcon killer 3 30,000
Entrepôt de ferraille Endommagez 30 Générateurs. ChallengeIcon killer 3 30,000
Sombre obsession Suspendez l'obsession à un crochet 8 fois. ChallengeIcon killer 3 30,000
Ambition du chasseur Commencez une poursuite avec 16 Survivants différents. ChallengeIcon killer 3 30,000
Récompenses sanglantes Gagnez 100,000 Points de sang. ChallengeIcon survivorKiller 3 30,000
DÉFIS MAÎTRES
Dégage ! Étourdissez le tueur 3 fois. ChallengeIcon survivor 5 50,000 IconHelp archivesLog
Fin prêt Avec Meg Thomas, échappez à 3 Poursuites. SurvivorMeg 5 50,000 IconHelp archivesLog
Sujet d'attention Échappez-vous 1 fois de la partie quand vous êtes l'obsession. ChallengeIcon survivor 5 50,000 IconHelp archivesLog
Réponse surrénale Échappez-vous de 1 Partie par la porte de sortie en utilisant la compétence AdrénalineIconPerks adrenalineIconPerks adrenalineIconPerks adrenaline. ChallengeIcon survivor 5 50,000 IconHelp archivesLog
Nul ne survivra Tuez tous les survivants d'une partie 1 fois par n'importe quel moyen. ChallengeIcon killer 5 50,000 IconHelp archivesLog
Lâchez-les chiens ! Poursuivez les survivants pendant 120 secondes au total en utilisant la compétence LimierIconPerks bloodhoundIconPerks bloodhoundIconPerks bloodhound. ChallengeIcon killer 5 50,000 IconHelp archivesLog
Coupe-gorge masqué Avec Le Spectre, frappez un survivant en réapparaissant 4 fois. IconHelpLoading wraith 5 50,000 IconHelp archivesLog
Session irisée Gagnez 2 Emblèmes de qualité Irisé. ChallengeIcon survivorKiller 5 50,000 IconHelp archivesLog

Charme de Fin de Niveau[]

Icône Nom Rareté Description
XI 003 Glyphe stabilisé Très rare Un glyphe temporairement stable qui s'ouvre sur quelque chose dépassant notre compréhension.

Niveau 4[]

Défi Tâche Personnage Récompenses à l'achèvement
RiftFragments BloodpointsIcon2 IconHelp archivesCollection
DÉFIS RÉGULIERS
Bienveillance Gagnez 3 Emblèmes Bienveillant de qualité Irisé EmblemIcon benevolent iridescent. ChallengeIcon survivor 3 45,000
De justesse Évitez 5 Attaques de base d'un tueur proche. ChallengeIcon survivor 3 45,000
Habileté supérieure Obtenez un résultat Excellent lors de 20 Tests d'habileté. ChallengeIcon survivor 3 45,000
La guilde de l'ingénieur Réparez un total de 6 Générateurs en coopérant avec d'autre survivants. ChallengeIcon survivor 3 45,000
Tous les moyens sont bons Étourdissez le tueur 10 fois. ChallengeIcon survivor 3 45,000
Dette de sang Décrochez un survivant qui vous a décroché plus tôt dans la partie 4 fois.
Le décrochage doit être sécurisé.
ChallengeIcon survivor 3 45,000
Sang renversé Gagnez 3 Emblèmes Dévot de qualité Irisé EmblemIcon devout iridescent. ChallengeIcon killer 3 45,000
Obsédé Tuez l'obsession 10 fois par n'importe quel moyen. ChallengeIcon killer 3 45,000
Dégâts à la propriété Endommagez un générateur ou détruisez une palette lâchée 40 fois. ChallengeIcon killer 3 45,000
K.-O. Abattez 25 Survivants. ChallengeIcon killer 3 45,000
Poursuite mortelle Poursuivez les survivants pendant 300 secondes au total. ChallengeIcon killer 3 45,000
Âge irisé Gagnez 15 Emblèmes de qualité Irisé. ChallengeIcon survivorKiller 3 45,000
DÉFIS MAÎTRES
Survie du plus rapide Échappez à 2 Poursuites en enfuyez-vous de la partie avec Meg Thomas. SurvivorMeg 5 60,000 IconHelp archivesLog
Main donnée Échappez-vous de 1 Partie en utilisant les compétences Le Cœur sur la MainIconPerks open-HandedIconPerks open-HandedIconPerks open-Handed, Augmenter la MiseIconPerks upTheAnteIconPerks upTheAnteIconPerks upTheAnte et Atout dans la MancheIconPerks aceInTheHoleIconPerks aceInTheHoleIconPerks aceInTheHole. ChallengeIcon survivor 5 60,000 IconHelp archivesLog
Voyage d'Ace Avec Ace Visconti, finissez de réparer 2 Générateurs, décrochez 2 Survivants et purifiez 2 Totems. SurvivorAce 5 60,000 IconHelp archivesLog
D'ici à là-bas Avec La Harpie, téléportez-vous sur un piège fantôme 10 fois. IconHelpLoading hag 5 60,000 IconHelp archivesLog
Éteindre tout espoir Suspendez 5 Survivants à un crochet, frappez 2 Survivants À DécouvertIconStatusEffects exposedIconStatusEffects exposedIconStatusEffects exposed avec votre arme et tuez 1 Survivant à mains nues en utilisant la compétence Sort : Mangeur d'EspoirIconPerks hexDevourHopeIconPerks hexDevourHopeIconPerks hexDevourHope. ChallengeIcon killer 5 60,000 IconHelp archivesLog
Coupe-gorge masqué Avec Le Spectre, frappez un survivant en réapparaissant 8 fois. IconHelpLoading wraith 5 60,000 IconHelp archivesLog
Ojomo original Terminez une partie avec un maximum de 1 Survivant encore en vie en utilisant les compétences PrédateurIconPerks predatorIconPerks predatorIconPerks predator, LimierIconPerks bloodhoundIconPerks bloodhoundIconPerks bloodhound et Rejeton de l'OmbreIconPerks shadowbornIconPerks shadowbornIconPerks shadowborn. ChallengeIcon killer 5 60,000 IconHelp archivesLog
Session d'or Gagnez 4 Emblèmes de qualité Or ou supérieure. ChallengeIcon survivorKiller 5 60,000 IconHelp archivesLog

Charme de Fin de Niveau[]

Icône Nom Rareté Description
XI 004 Glyphe chaotique Ultra rare Un glyphe submergé par une énergie instable, se brisant sous le poids de l'existence.
Advertisement